Qu’est-ce qu’une veille technologique ? Mon retour d’expérience.

Suite à une enquête que j’ai dû mener pour Geeko, voici mon retour d’expérience concernant la veille technologique.

Cette veille permet d’intégrer, d’identifier ou d’anticiper des innovations selon son secteur d’activité.

Je vous détaille ma recherche en 3 étapes clefs:

  1. acquisition d’informations 
  2. transmission & stockage
  3. synthèse des informations collectées 

veille technologique
ePortfolio UPEC

Acquisition : de quelles sources parlons-nous ?

Pour moi, principalement de la presse, les sites et les blogs spécialisés.

Ce type de veille technologique se voudra permanente, et ciblera des domaines identifiés répondant à vos objectifs. Ceci vous permettra de constituer une base d’informations pertinentes pour identifier et comprendre la concurrence et aussi les nouvelles technologies.

Ainsi, vous pourrez collecter des informations stratégiques de premier plan sur les innovations.

En réalisant des recherches avec vos objectifs, vous créez de nouvelles opportunités d’innovations.

Une veille technologique reste spécifique : sa mise en place permettra l’étude de l’évolution des sujets dans les secteurs en mutation permanente. Cette action permet de recouper les informations, d’anticiper le développement et l’apparition de nouvelles tendances technologiques. Ces tendances peuvent influer sur votre activité. Elles permettent également de rester aux faits de l’évolution technologique de votre secteur. C’est presque obligatoire quand l’entreprise évolue dans des contextes où les usages et les nouveaux acteurs changent souvent.

Les réseaux sociaux ne sont pas en reste, dans la veille technologique. L’information doit cependant être pertinente, et correspondre à votre domaine de recherches. La vidéo d’un chat sur Tik Tok n’aura pas le même impact qu’une conférence ou un live sur Facebook, YouTube ou Viméo. La pertinence des éléments permettra l’expression d’idées novatrices, afin de se repositionner, ou présenter des alternatives.

Gardez à l’esprit que la veille technologique peut être considérée comme un outil d’objectivité en termes de stratégie de développement. Par exemple, les entreprises ayant un service R&D ont un besoin permanent de veille technologique. Certains pôles ont ce besoin de type de veille, notamment le marketing, les bureaux d’études, les services commerciaux, etc. Ce type d’informations n’a de cesse de se renouveler. Aussi, une base de bonne pratique de ladite veille évolue également de manière constante.

La veille technologique — Facebook

Transmission et stockage : objectifs de la veille technologique

la veille technologique, permet d’apporter une aide aux décisions stratégiques via la recherche d’informations utiles. Grâce à la veille technologique, une collecte de données permet de revoir la stratégie de l’entreprise au travers de l’étude des informations recueillies.

Mettre en place ce type de veille technologique permanente sur des domaines identifiés sert à intégrer plusieurs objectifs. Ainsi, il est plus aisé de remplir un objectif d’informations clefs pour se situer par rapport à la concurrence. Il devient alors plus simple de collecter des informations stratégiques sur les concurrents, voire leurs innovations.

IDP Innovation

Synthèse : comment mettre en place une veille technologique ?

Il n’y a pas de miracle : pour innover, il faut se tenir à la page. La veille technologique permet de faire du ciblage sur un sujet qui vous concerne. Ne restez pas dans votre zone de confort, et allez voir comment s’en sortent vos concurrents.

L’idéal, dans un premier temps, est de ratisser large, pour finalement se recentrer sur les termes de recherches le plus en adéquation avec vos objectifs. Une analyse plus pointue sur les résultats de vos recherches vous donnera une tendance générale.

Comundi

Bonus : examiner les technologies émergentes

Mettez l’accent sur l ‘analyse des tendances relevées. C’est très souvent cette analyse qui vous amènera vers des produits à haute valeur ajoutée. Ces valeurs ajoutées vous serviront de base pour vos propres examens d’informations pertinentes. Ainsi, il vous sera plus aisé d’identifier les tendances. Ceci permettra, de manière occasionnelle, de vous révéler de nouvelles opportunités à exploiter. Certains marchés concurrentiels peuvent vous ouvrir la voie vers des milieux connexes. Les appréhender peut vous aider à vous intégrer dans un secteur proche du vôtre, dont vous ne vous souciiez pas.

Deux points importants à retenir :

  1. anticiper les problèmes de votre secteur
  2. penser au transfert d’innovations sur votre catalogue

En résumé : votre large veille technologique peut sortir un peu du cadre, pour vous permettre de repérer les nouvelles tendances.

Et vous ? Que pouvez-vous me dire sur un tel retour d’expérience ? Quels sont vos bonne pratiques ? Dites-le moi en commentaire.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.